Climatiseur réversible

Conseils, guide et prix d’un climatiseur réversible

Climatisation réversible avec télécommande pour maison

Climatisation Réversible : comment ça marche ?

La climatisation réversible est une solution énergétique innovante qui allie performance et économies d’énergie. La clim réversible est adaptée à la majorité des habitations individuelles urbaines (prix, surface). 

Savez-vous quels sont ses principaux atouts ? 

Climatisation réversible avec télécommande pour maison

La climatisation réversible, connue également sous le nom de pompe à chaleur Air/Air, est une unité de confort thermique et énergétique tout au long de l’année. Ce type de climatisation énergétique rafraîchit une pièce d’habitation en été en évacuant la chaleur d’une pièce de l’habitation. A l’ inverse, elle réchauffe la maison en hiver en prélevant la chaleur présente dans l’air extérieur pour les injecter à l’intérieur. 

La pompe à chaleur air-air comprend une unité extérieure et un module intérieur. Ces deux unités sont reliées et fonctionnent avec du fluide frigorigène.

– l’unité extérieure se compose  d’un condensateur et d’un évaporateur.

– l’unité intérieure assure la diffusion de l’air dans les pièces d’une habitation grâce au ventilo-convecteur dont il est équipé.

Cette unité de climatisation réversible et énergétique s’intègre à la nouvelle politique de la transition écologique.

Comment bénéficier du confort procuré par une climatisation réversible ?

La climatisation réversible qui régule la température et la chaleur , fournit de l’air de bonne qualité à l’intérieur de la pièce d’une maison, bénéfique pour notre santé. Associée à un purificateur d’air, la climatisation purifie l’air et filtre les allergènes (moisissures, acariens), les odeurs désagréables, les virus et les bactéries dans une pièce. Ce purificateur d’air, grâce à la technologie énergétique flash streamer, neutralise l’effet néfaste des pollens dans une pièce. Il permet de respirer de l’air plus pur en procurant un environnement énergétique propice à un bon sommeil. La technologie des concepteurs permet de connaître avec exactitude la puissance utile pour rafraîchir une pièce ou pour donner de la chaleur à la pièce avec la température fixée au préalable. 

Climatiseur réversible : quels avantages ? 

La température dans une pièce peut être réglée avec une grande précision : le thermomètre permet à chacun d’obtenir la température ambiante et la chaleur idéale. La climatisation conduit vers une basse consommation : en moyenne, elle cède 3 à 4 KWh de chaleur pour 1 kWh d’énergie consommée.

Pouvant être éligible aux aides financières, cela constitue également un autre avantage par rapport aux climatiseurs traditionnels. Ce type de climatisation réversible et énergétique dégage plus de chaleur par rapport à ce qu’il consomme. Il permet donc une baisse de la consommation d’énergie(de 30% à 50% en hiver) et dégage de la chaleur.

Facile d’installation et d’entretien, la climatisation réversible occupe peu d’espace par rapport à un autre système à chaleur classique. Le coût de fonctionnement d’une telle installation est plus faible avec un niveau de sécurité élevé et une haute performance.

La climatisation réversible est-elle écoresponsable ?

Une initiative éco-responsable respecte des gestes limitant l’empreinte écologique. La démarche poursuivie, qui privilégie un mode de vie écologique, préserve l’environnement. Grâce à l’installation de la climatisation réversible mettant à profit les énergies renouvelables et sans rejet de gaz à effet de serre, les coûts liés à la consommation énergétique sont réduits.

Comment choisir son modèle climatisation réversible ?

Climatisation Réversible : rendement énergétique et coefficient de performance, coefficient performance saisonnier

climatiseur FUJITSU monosplit

Il est préférable de choisir l’installation d’une climatisation (monosplit ou multisplit)  à haut rendement énergétique. Ce rapport (énergie utile : énergie absorbée) a une valeur comprise entre 0 et 1. Plus il est élevé, plus l’efficacité énergétique est bonne.

L’installation d’un climatiseur doit se baser également sur son coefficient de performance (COP). Il exprime le rapport entre la puissance thermique et sa consommation électrique. Pour une climatisation (monosplit ou multisplit) réversible (dans la catégorie des systèmes à air), jugée moins performante, les COP oscillent entre 2 et 4,5. A titre d’exemple, supposons qu’une climatisation (monosplit ou multisplit) réversible a un COP de 3. Cela veut dire qu’elle produit 3 fois plus de la chaleur qu’elle n’absorbe. 

Afin de pouvoir comparer les performances d’un climatiseur réversible en installation, la valeur du coefficient de performance saisonnier (SCOP) est un indice utile. Pratiquée pour fixer son choix sur l’installation d’un climatiseur réversible, le SCOP est un indice de définition de la classe énergétique. Sa valeur est obtenue en divisant la somme d’énergie calorifique produite pendant la saison (en kWh) par la somme d’énergie absorbée sur cette même période(en kWh). 

Nuisance sonore d’une climatisation réversible 

Est-ce qu’un climatiseur (monosplit ou multisplit) réversible est très bruyant ?

Contrairement au climatiseur fonctionnant à l’électricité, l’installation d’une pompe à chaleur air-air donne de la chaleur et n’émet pas de bruit : le ronronnement observé est peu inquiétant (moins de 30 dB). Grâce aux inventions techniques, les constructeurs proposent sur le marché davantage de climatiseurs dont le niveau sonore est en dessous de 30 décibels. 

L’association française pour les pompes à chaleur (AFPAC) déconseille l’installation d’une unité extérieure dans une cour fermée et de choisir une climatisation (monosplit ou multisplit) réversible à faible niveau sonore certifiée par l’AFPAC (norme NF PAC).

Nuisance sonore climatisation réversible : comment l’éviter ?

Pour l’installation d’une unité de climatisation réversible, faites appel à un professionnel de la climatisation agréé. Sur une installation, il est capable de proposer l’isolation phonique au meilleur prix qui s’impose en fonction de la surface de votre cour tout en respectant les normes d’installation en vigueur. Par exemple en implantant une clôture isolante à bas prix sur tout le contour de la climatisation(monosplit ou multisplit). Cela peut limiter considérablement les éventuelles nuisances dommageables aux voisins et aux voisines.

En vertu du décret du 31 août 2006 (articles R.1334-33 et R.1337-7), le propriétaire d’une unité (tel qu’une pompe à chaleur air-air, monosplit ou multisplit) à l’origine d’une nuisance sonore est passible de sanction civile au-delà d’un certain seuil de décibels. La contravention de la troisième classe par unité potentiellement encourue est le paiement d’une amende de 450 €. 

Comment installer son climatiseur réversible ?

La pompe à chaleur air-air doit être installée par un professionnel pour aboutir à des résultats performants. Un professionnel agréé RGE suit des étapes logiques à la hauteur de ses compétences, permettant d’atteindre le rafraîchissement de l’air intérieur de votre maison. Ce climatiseur peut fonctionner, selon le cas, en tant que : 

  • système split de chauffage d’appoint 
  • système split de chauffage principal pour réchauffer.

C’est pourquoi son maniement régulier doit être laissé aux soins d’un professionnel. Il est le mieux placé pour vous proposer la puissance adéquate (en watts) et le lieu de pose adéquat pour bénéficier d’un meilleur confort thermique. 

L’intervention obligatoire d’un professionnel, permettant de bénéficier de la garantie constructeur, aboutit à une pose optimale d’un climatiseur réversible. Les assureurs demandent en principe une facture de pose liée notamment à un cas de sinistre, émanant d’un installateur professionnel.

Faites appel à un professionnel en installation de pompe à chaleur air-air pour mieux choisir le type de climatiseur adapté à votre logement. Ses conseils vous guident face aux différents critères à évaluer afin de déterminer la puissance nécessaire de l’équipement, la qualité de l’isolation selon le nombre d’occupants dans l’habitation.

Température basse et chauffage d’appoint : les limites de la limitation réversible

Grâce au bilan thermique professionnel, il est plus facile d’accomplir son choix sur le climatiseur. Le bilan effectué au préalable de l’installation permet de choisir une climatisation en puissance suffisante. 

Pour l’installation de la climatisation réversible, l’aide d’un installateur professionnel vous oriente vers l’appareil le mieux adapté à vos besoins et à votre budget. Ses connaissances techniques poussées en installation vous permettent de fixer un choix parmi les options qui vous sont proposées (en termes de renforcement de l’isolation, de ventilation, de système de chauffage). Autrement, vous risquez de choisir l’installation d’une climatisation à split surdimensionnée.

Choix de configuration de votre installation de climatiseur (monobloc, split, multisplit, gainable, …)

La notion essentielle de « split » est caractéristique de l’installation d’un équipement muni d’une unité extérieure connectée à une ou plusieurs unités intérieures de climatisation à split.

Le système monosplit

Système lié à une seule pièce à climatiser, c’est la meilleure solution lorsque l’on veut une installation pour chauffer ou refroidir une seule pièce. L’unique unité intérieure d’une installation qu’il comporte offre le chauffage ou le rafraîchissement de toute la pièce du logement et à seule unité extérieure.

Le système multisplit

Grâce à ce système adapté à une installation sur des surfaces plus grandes et pour plusieurs pièces, l’unité extérieure approvisionne beaucoup d’unités intérieures. Du coup, il rafraîchit ou bien chauffe toutes les pièces de la maison dont la température peut être différente d’une pièce à l’autre.

Le système « Inverter »

Enfin, l’installation du système Inverter, qui exprime le rapport entre la puissance thermique délivrée par l’appareil et sa consommation électrique fonctionne sans discontinuité. L’installation de la pompe à chaleur air-air à split synchronise en permanence sa vitesse aux besoins. Malgré une surconsommation en phase de démarrage, il permet une grande économie de consommation. La technologie d’installation Inverter conduit permet de rallonger la durée de vie de l’appareil (le nombre des redémarrages réduit évite l’usure rapide du moteur). 

Acheter une climatisation réversible : à quel prix ?

L’installation d’une climatisation réversible est accessible au prix d’achat moyen de 100 € TTC par m2 chauffé. En tenant compte du tarif de l’électricité utilisée, des branchements nécessaires, cette installation  correspond à un budget compris entre : 

  • 1 500 et 2 500 € pour du mono split
  • 3 000 et 6 000 € pour du multi split équipé de deux unités intérieures.

La variation de prix provient du nombre d’unités intérieures à installer et des longueurs de tuyauteries à utiliser.

Aides financières allouées par l’État

Entrant dans le cadre d’incitation à la révolution énergétique, la politique gouvernementale français octroie des aides financières liées au prix d’une installation d’une unité neuve de pompes à chaleur air-air. Cette aide à l’installation de pompe à chaleur est cependant variable selon vos sources de revenus. Pour pouvoir en bénéficier, il faut que les travaux soient effectués par un professionnel RGE. Ce montant est de 50% du montant HT des travaux, plafonné à 10 000 € (pour les revenus très modestes). Peut s’y ajouter : 

  • la prime «Habiter Mieux» qui consiste à un taux de 10% du montant HT des travaux, plafonné à 2 000 €.
  • Ma Prime Rénov’ qui, depuis le 1er janvier 2020, octroie une prime fixe dont le montant est fonction des revenus des bénéficiaires, des gains écologiques permis par les travaux pour la rénovation énergétique, de la nature des travaux. 

Bien entretenir sa climatisation réversible

Est-ce qu’une climatisation réversible nécessite un entretien régulier ?

Plus l’on prend soin d’une installation et plus l’on entretient une unité de climatisation réversible (monosplit, multisplit), plus ses performances techniques sont préservées. C’est une option à prendre ou à laisser selon chaque utilisateur d’une installation de pac air-air. Toutefois, quel que soit le prix de l’installation, dès que la puissance d’une unité dépasse les 12 kW, une visite annuelle par un professionnel agréé est obligatoire.