Climatiseur Multi-Split

Comment installer une climatisation multi-split ?

climatiseur multi split

Plusieurs mesures peuvent être prises afin de rendre votre  logement plus vert et moins énergivore. L’installation  d’une climatisation multi-split figure parmi les solutions les plus appréciées des ménages français. La mise en place de ce dispositif nécessite qu’on suive des démarches spécifiques. Autrement, vous risquez de ne pas pouvoir assurer l’intégrité de l’équipement une fois qu’elle sera mise en place.

Clim bi split Mitsubishi

Le principe de fonctionnement d’une climatisation multi-split

Tout l’intérêt des climatisations multi split réside dans leur fonctionnement. Il est assez simple, mais permet d’assurer une bonne climatisation de la maison de manière économique. Vous aurez aussi besoin de comprendre les différents points pour procéder à l’installation de ce type de climatiseur pour votre domicile.

L’utilisation du liquide frigorigène

Ce produit détient un rôle clé pour le bon fonctionnement de votre climatisation multi split. Ce liquide se charge de prélever la chaleur présente dans l’air intérieur de votre logement, puis de l’évacuer en dehors de l’habitation.

Concrètement, les calories présentes dans l’air intérieur sont collectées par ce liquide. Il s’agit du même principe utilisé pour générer du froid dans les réfrigérateurs.

La climatisation multi-split pour chaque pièce

Il est possible de placer des unités intérieures dans chacune des pièces de votre logement afin d’optimiser le confort thermique.

Le nombre et la configuration des pièces ont un impact sur le coût total des dépenses engendrées. Suivant la manière dont les pièces de du logement sont agencées, le modèle de climatisation multisplit adapté sera différent. 

Également, plus il y a de pièces, plus l’unité extérieure est sollicitée et nécessitera plus de puissance

La possibilité d’acquérir un modèle réversible

Beaucoup de gens décident de se tourner vers une climatisation multi-split réversible. Il s’agit d’un climatiseur pouvant aussi servir comme un système de chauffage. Dans ce cas de figure, le liquide frigorigène fonctionne de manière inverse. Il ne s’agit pas d’une fonctionnalité spécifique que vous devez préciser au moment de l’achat de votre équipement. 

Cette solution est intéressante pour les logements qui ne disposent pas encore de système de chauffage, comme pour les maisons neuves. Ce recours est aussi à envisager dans le cas où vous souhaitez remplacer un chauffage ancien

En effet, ce dispositif combine deux fonctionnalités essentielles pour une habitation. Vous faites donc l’achat d’un appareil qui en vaut deux.

climatisation multisplit réversible
Lire aussi :
Clim mutlisplit : afin de pouvoir bien choisir le modèle de qui…

Les autorisations requises pour les travaux d’installation de la clim multi-split

Pour pouvoir installer votre climatisation multi-split en toute légalité, il faut obtenir les autorisations requises auprès des autorités compétentes. Ensuite, tout dépend de la situation de la maison, mais un passage à la mairie pour au moins s’informer est toujours requis. D’autres actions peuvent être requises, à part les documents requis par la commune.

Demander un permis auprès de votre mairie

De manière générale, il est requis de faire une demande de permis auprès de la commune pour tous travaux répondant à certains critères. La surface de votre habitation individuelle sur laquelle les travaux seront réalisés figure parmi les détails à apporter aux autorités. En effet, au-dessus de 40 m², vous êtes ainsi contraints de demander un permis pour pouvoir effectuer les travaux d’installation.

Les dimensions d’une maison moyenne dépassent largement ce seuil, ce qui signifie que vous devez vous plier à cette démarche. La commune est en droit de vous refuser le permis, mais cela n’arrive que quand elle estime que cela risque de poser problème. Si vous n’avez pas reçu d’autorisation après un mois, cela signifie que votre demande a été validée.

Le cas des copropriétés

L’installation d’une climatisation multi-split pour un bien en copropriété est aussi conditionnée par des démarches spécifiques. Lorsqu’il est clairement stipulé que vous pouvez effectuer les travaux en question, vous devez toujours vous soumettre à la réglementation en vigueur.

Si ce n’est pas le cas ou bien s’il est indiqué que ce type de travaux est interdit, vous pouvez toujours demander un vote auprès des copropriétaires. Vous pouvez commencer les travaux dès lors que vous recevez leur accord. C’est seulement par la suite que vous pouvez vous rendre auprès de la mairie afin de demander un permis pour les travaux.

Daikin clim quintuple split

climatisation multi split réversible
Lire aussi :
Le fuel encore populaire en France Parmi les éléments qui optimisent votre…

L’importance de confier l’installation à un professionnel

Un particulier ne peut pas se charger de procéder à une installation d’une climatisation multi-split par lui-même. Il s’agit même d’un acte illégal. La raison est la dangerosité du liquide frigorigène sous sa forme brute. Lorsque ce dernier circule dans les conduits adéquats et qu’aucune fuite n’est détectée, il n’y a rien à craindre. En revanche, pour le manipuler, il faut à la fois des connaissances spécifiques, ainsi que des compétences techniques précises.

Pour qu’un professionnel soit habilité à ce genre d’intervention, ce dernier doit disposer d’une attestation qui n’est délivrée qu’après une formation spécifique. Tenter d’installer soi-même une climatisation multi-split revient donc à se mettre en danger, mais aussi mettre en danger les autres occupants du logement. Généralement, quand un fournisseur de climatiseurs multi-split vous propose un modèle, il s’assure aussi de vous mettre en contact avec un professionnel de l’installation.

Quand ce n’est pas le cas, vous pouvez faire vos propres recherches sur le web pour trouver une personne fiable. Il est important de bien choisir ce prestataire, toujours dans la mesure où il doit avoir les compétences requises. Ne manquez pas de lui demander de vous présenter ses certifications avant de l’embaucher pour cette tâche.

Planifier les travaux

Afin de s’assurer que les travaux se déroulent dans les meilleures conditions, il convient de bien les planifier. La complexité de cette mission dépend de la taille de votre maison et du positionnement des pièces intérieures. Le but est de concevoir un tracé des conduits qui soit le plus court possible, pour limiter les dépenses. Cela est défini par l’emplacement de l’unité intérieure dans la pièce.

Pour faciliter au mieux la pose de ces éléments, il convient de percer des trous dans le mur sur des emplacements stratégiques. Tout cela doit être transcrit dans un plan pour éviter les mauvaises surprises pendant les travaux. Les plans que vous aurez élaborés de cette manière vont par la suite permettre d’identifier les coûts correspondants.

Autant pour l’évaluation des dépenses que pour la confection des plans, il convient de se faire assister par un professionnel. En effet, celui-ci vous met à profit son expertise dans le domaine. Il sera plus simple d’élaborer des plans qui soient fonctionnels si un expert vous assiste. 

Les mesures de précaution avant l’installation

Pour que l’installation se passe sans encombre, il convient de prendre certaines mesures de sécurité préalables. Il s’agit d’un ensemble d’actions données qui sont simples, mais essentielles. Cela va notamment vous éviter d’avoir de mauvaises surprises en cours de travaux. L’objectif étant de s’assurer que toutes les étapes pourront être réalisées ou s’il est nécessaire de trouver d’autres solutions.

Voici quelques points à ne pas omettre avant la réalisation des travaux :

  • Vérifier que les murs sont assez solides pour résister aux travaux. Si votre mur n’est pas en brique, béton ou autre matériau avec la résistance qu’il faut, des mesures supplémentaires seront à prendre.
  • Bien vérifier la distance de l’unité extérieure d’avec votre tableau électrique.
  • Connaître les distances entre l’unité extérieure et les unités intérieures afin d’avoir une longueur suffisante de conduits.
  • Vérifier que l’emplacement de l’unité extérieure est le plus optimal. Celle-ci se place soit au sol, soit au mur, selon les recommandations et dispositions..

Pour respecter ces différents paramètres, l’idéal serait de dresser une check-list.

Le procédé pour la pose de la climatisation multi-split

L’installation et la mise en service des unités de votre climatiseur multi split se font séparément. Il faut que l’intégrité de l’ensemble soit bien vérifiée avant de mettre en marche le dispositif. Le technicien choisi est responsable de toutes les vérifications, mais aussi de la mise en service de l’appareillage.

Les différents modèles de climatisation multi-split et leur type d’installation :

ModèleType de pose
Le split au mur

La console au sol

Les plafonniers et les cassettes 

L’unité gainable

Il se place en hauteur (à 10 cm du plafond)

Il s’installe au sol ou bien sur une plinthe

Se pose au plafond

Dédié pour les installation sur le faux plafond

 

La pose des unités et éléments requis

Les unités prennent place sur un support et on commence par en fixer un pour chaque unité intérieure. Ensuite, on fait de même pour l’unité extérieure. Son support peut prendre place également au mur ou bien au sol. L’étape suivante consiste à percer des trous pour permettre le passage des conduits, ainsi que les raccords au réseau électrique.

Dans l’ordre, le professionnel installe les éléments suivants :

  • Les goulottes qui vont servir pour protéger les conduits et câbles
  • Les unités intérieures et l’unité extérieure
  • Les câbles et tuyaux divers
  • Les liaisons frigorifiques, une fois qu’un premier test d’écoulement est effectué

La première mise en marche

Le professionnel commence par évaser les conduits en cuivre avant de les relier aux conduits des unités. Le tout est d’abord testé avec de l’azote, pour voir s’il n’y a pas de fuite, et que le tout fonctionne bien. Après avoir fait cette vérification, on peut commencer à insérer le liquide frigorigène. Cela se fait sous vide, pour éviter que de l’humidité ou bien de l’air ne s’infiltre.

Si cela venait à se produire, des problèmes risquent de survenir au risque d’impacter sur l’efficacité du système. Le remplissage en fluide dure entre 30 minutes et 1 h. Une fois cette étape terminée, vous pouvez ouvrir les vannes des conduits pour que le liquide frigorigène circule dans l’ensemble du dispositif. La dernière étape consiste à réellement mettre votre climatiseur multi-split en marche. 

Évaluer le budget pour votre climatisation multi-split

Les dépenses à prévoir pour une installation de ce type, dépendent de plusieurs éléments. Le nombre d’unités est un des critères ayant une grande incidence. Pour une unité, il faut prévoir environ 800 à 900 € pour la pose et 180 € pour la mise en service. Pour une clim multi-split disposant de 4 unités, prévoyez environ 1800 € pour la pose et 375 € afin que le professionnel puisse mettre en marche l’appareillage. Il faut savoir que la mise en marche est une action bien distincte, en raison de l’insertion du liquide frigorigène.

Par ailleurs, ces chiffres peuvent varier suivant d’autres facteurs comme les marques, les types d’unités, et bien d’autres. Le mieux est d’en discuter avec un professionnel pour qu’il vous fasse une bonne estimation des frais requis, selon le modèle adapté à vos besoins. Les coûts peuvent ne pas être les mêmes en fonction de la configuration de votre maison, sachant que les dépenses pour les câbles électriques et les différentes longueurs de conduits entrent en ligne de champs. L’essentiel est de trouver un professionnel digne de confiance pour visiter votre domicile avant de pouvoir donner un devis final.